A guide in Venice
versione inglese versione spagnola versione portoghese

Itineraries > Private tours > Art Tours

Pour les Amoureux de l'Art, 2

Pour les Amoureux de l'Art, 2

Pour les Amoureux de l'Art, 2 Les Scuole étaient à Venise le siège de confréries laïques qui organisaient la plupart des activités non-professionnelles de la bourgeoisie. Leur succès, leur prestige et leur richesse devaient transparaître non seulement à travers des actions charitables dont elles étaient en premier lieu responsables, mais aussi grâce au financement généreux de grands projets de décoration des palais où siégeaient ces institutions.
Ce qui explique pourquoi le nom de la confrérie de Saint-Roch (San Rocco) évoque aujourd’hui encore à Venise les œuvres les plus importantes de Tintoret, œuvres qui témoignent de sa vie et de son art.

Située à quelques mètres, l’église Santa Maria Gloriosa dei Frari nous montre à quel point, à Venise, l’ordre des franciscains était étroitement lié au riche patronage artistique. Des citoyens de la Sérénissime et des communautés étrangères étaient les principaux mécènes et promoteurs de la construction et de la décoration de ce que les Vénitiens appellent la Grande Maison. Parmi de nombreuses œuvres, nous pourrons notamment admirer l’Assomption et le retable Pesaro de Titien, ainsi que la Madone et les saints de Bellini. Les Scuole étaient à Venise le siège de confréries laïques qui organisaient la plupart des activités non-professionnelles de la bourgeoisie. Leur succès, leur prestige et leur richesse devaient transparaître non seulement à travers des actions charitables dont elles étaient en premier lieu responsables, mais aussi grâce au financement généreux de grands projets de décoration des palais où siégeaient ces institutions.
Ce qui explique pourquoi le nom de la confrérie de Saint-Roch (San Rocco) évoque aujourd’hui encore à Venise les œuvres les plus importantes de Tintoret, œuvres qui témoignent de sa vie et de son art.